LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

INTRODUCTION AUX REGIMENTS DE MARCHE DE                TIRAILLEURS D'AFRIQUE DU NORD ET DE ZOUAVES
Par Eric de Fleurian



Une unité de marche n'existe pas en temps normal. Elle est créée avec des moyens pouvant venir d'horizons, d'armes et d'unités divers, en général pour une mission particulière et un temps donné. La composition des différents régiments de tirailleurs et de zouaves étaient très variable (de 3 à 6 pour les tirailleurs et 8 pour les zouaves). Le régiment du temps de paix en tant que tel n'était donc pas prévu être engagé au complet mais seulement par fractions en fonction des besoins. Le régiment organique pouvait alors donner naissance à un régiment de marche, appelé à disparaitre en tant que tel à l'issue de sa mission, ou fournir des unités entrant dans la composition d'autres régiments de marche. Toutes ces unités de marche sont par essence des formations provisoires. La mobilisation en août 1914 va donner naissance à des régiments de marche.

Au début de la guerre, avec les 63 bataillons disponibles (31 de zouaves et 32 de tirailleurs), 21 régiments de marche sont mis sur pied et engagés sur le théâtre français :
   - venant d’Algérie, de Tunisie et complétés en France (zouaves), 14 régiments de marche : 7 de zouaves et 7 de tirailleurs, représentant 22 bataillons de zouaves et 19 bataillons de tirailleurs.
   - Venant du Maroc, 7 régiments de marche : 2 de zouaves, 1 de tirailleurs et 4 mixtes zouaves et tirailleurs, représentant 9 bataillons de zouaves et 13 bataillons de tirailleurs.

Le jour de l’armistice, on compte 23 régiments de marche :
   - 16 régiments de tirailleurs (dont 2 ont conservé l’appellation mixte sans l’être) représentant 48 bataillons ;
   - 7 régiments de zouaves représentant 21 bataillons.


Dans ce sous-chapitre sont traités successivement : les régiments de marche de tirailleurs (issus des RTA et des RTT, les marocains étant étudiés à part), les régiments de marche de zouaves et les régiments mixtes zouaves et tirailleurs.

Le 1er régiment de marche de zouaves de la 45e DI, qui deviendra le 3e régiment mixte zouaves et tirailleurs, et le 8e régiment de marche de tirailleurs de la 4e brigade du Maroc, qui deviendra le 4e régiment mixte zouaves et tirailleurs, sont étudiés dans la rubrique des régiments mixtes.


Si vous souhaitez contacter l'auteur,
n'hésitez pas à écrire à cette adresse.



Présentation

Tirailleurs algériens, tunisiens et les zouaves :
 
   Introduction aux régiments organiques
    Les régiments organiques (1) : les régiments de tirailleurs indigènes
    Les régiments organiques (2) : les régiments de zouaves
    => Introduction aux régiments de marche
    Les régiments de marche (1) : les régiments de marche de tirailleurs
    Les régiments de marche (2) : les régiments de marche de zouaves
    Les régiments de marche (3) : les régiments mixtes de zouaves et tirailleurs

Tirailleurs marocains


Les grandes unités ayant comporté des tirailleurs et des zouaves :
    Introduction : la situation en 1914
    Les grandes unités constituées en Afrique du Nord
    Les grandes unités crées pendant la guerre
    Les autres grandes unités

Tableaux de synthèse et parcours de guerre :
    Tableaux de synthèse des régiments organiques
    Tableaux de synthèse des régiments de marche
    Tableaux de synthèse des grandes unités
    Parcours de guerre

Annexes et sources

          

Pour en savoir plus :

Le site incontournable sur le sujet : Le site d'Eric de Fleurian, http://www.les-tirailleurs.fr/

                                            


Publication de la page : 25 octobre 2012 - Dernière mise à jour : 6 janvier 2013.