LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

LES REGIMENTS DE MARCHE DE ZOUAVES
Par Eric de Fleurian



Au début de la guerre, 9 régiments de marche de zouaves (inclus le 1er régiment de marche de zouaves de la 45e DI, à 3 bataillons, qui est transformé en 3e RMZT en juin 1915. Ce régiment est étudié avec les régiments mixtes zouaves et tirailleurs) sont formés avec 28 bataillons (tous les régiments comportent trois bataillons sauf un qui en a quatre). En 1915, un régiment est transformé en régiment mixte et un régiment part sur le front d’orient. Le jour de l’armistice, il y a 7 régiments de marche de zouaves, tous à 3 bataillons.


1er régiment de marche de zouaves


1er régiment de marche de zouaves
En provenance d’Algérie, regroupé le 10 août à Saint-Denis, le régiment débarque aux armées le 14 août 1914.
Grande unité de rattachement :
38e DI/75e brigade.
38e DI/76e brigade, le 17 janvier 1915.
25e DI/75e brigade, le 12 juillet 1915.
48e DI/ID 48, le 5 janvier 1917.
48e DI/95e brigade, le24 septembre 1917.
48e DI/ID 48, le 16 juin 1918.
Composition : 4e, 5e et 11e bataillons du 1er RZ.


2e régiment de marche de zouaves


En provenance d’Algérie, regroupé le 10 août à Sathonay, le régiment débarque aux armées le 14 août 1914.
Grande unité de rattachement :
37e DI/73e brigade.
37e DI/ID 37, le 7 août 1918.
Composition : 1er, 5e et 11e bataillons du 2e RZ.


2e bis régiment de marche de zouaves


En provenance d’Algérie, regroupé le 19 août à Montpellier, excepté le 12/2e RZ qui ne rejoindra que le 4 septembre 1914, le régiment débarque aux armées le 31 août 1914.
Appellations successives : initialement appelé 2e régiment de marche de zouaves de la 45e DI, il devient le 3e régiment de marche de zouaves le 21 décembre 1914, puis le 2e bis régiment de marche de zouaves le 3 janvier 1915.
Grande unité de rattachement :
45e DI/90e brigade.
Armée d’Orient, le 4 novembre 1915(1).
Composition : 4e, 12e et 14e bataillons du 2e RZ.


3e régiment de marche de zouaves


En provenance d’Algérie, regroupé le 10 août à Sathonay, il débarque aux armées le 16 août 1914.
Grande unité de rattachement :
37e DI/74e brigade.
37e DI/ID 37, le 7 août 1918.
Composition : 1er, 5e et 11e bataillons du 3e RZ.


3e bis régiment de marche de zouaves


En provenance d’Algérie, regroupé à partir du 26 août à Lézignan, le régiment débarque aux armées le 31 août 1914.
Appellations successives : initialement appelé 3e régiment de marche de zouaves de la 45e DI, devient le 5e régiment de marche de zouaves le 22 décembre 1914, puis le 3e bis régiment de marche de zouaves le 7 janvier 1915.
Grande unité de rattachement :
45e DI/91e brigade (2).
45e DI/ID 45, le 18 juin 1918.
Composition initiale : 3e, 6e et 12e bataillons du 3e RZ.
Evolution : le 12e bataillon est dissous le 1er mai 1917 ; il est remplacé, le 1er mars 1918, par le bataillon F du 4e RZ. 


4e régiment de marche de zouaves


En provenance d’Algérie, regroupé le 14 août à Rosny et Noisy-le-Sec, le régiment débarque aux armées le 17 août 1914.
Grande unité de rattachement :
38e DI/76e brigade.
38e DI/ID 38, le 20 juillet 1918.
Composition initiale : 3e, 4e, 5e et 11e bataillons du 4e RZ.
Evolution : Le 11/4e RZ est dissous le 20 juin 1916.


8e régiment de marche de zouaves


En provenance du Maroc, regroupé le 15 août à Bordeaux, excepté le 4/3e RZ qui ne rejoint que le 28 août, le régiment débarque aux armées le 20 août 1914.

Appellations successives : régiment de marche de zouaves de la division marocaine, puis 8e régiment de marche de zouaves le 20 décembre 1914.

Grande unité de rattachement :

division marocaine/1ère brigade.
division marocaine puis 1ère division marocaine/2e brigade, le 1er octobre 1914.
Composition initiale : 1er bataillon du 1er RZ, 2e et 4e bataillons du 3e RZ.
Evolution (3) :



Le 3/2e RZ vient du 2e régiment mixte de zouaves et tirailleurs de la division marocaine dissous.
Le 4/3e RZ est dissous.


9e régiment de marche de zouaves


En provenance du Maroc, regroupé à Caudéran le 5 septembre, le régiment débarque aux armées le 15 septembre 1914.
Appellations successives : régiment de marche de zouaves de la 3e brigade du Maroc, puis 9e RMZ en décembre 1914 ?
Grande unité de rattachement :
3e brigade du Maroc, isolée, rattachée à la 37e DI.
153e DI/3e brigade du Maroc, le 16 avril 1915.
153e DI/ID 153, le 7 juillet 1918.
Composition : 2e et 3e bataillons du 1er RZ, 1er bataillon du 4e RZ.



Si vous souhaitez contacter l'auteur,
n'hésitez pas à écrire à cette adresse.



Présentation

Tirailleurs algériens, tunisiens et les zouaves :
    Introduction aux régiments organiques
    Les régiments organiques (1) : les régiments de tirailleurs indigènes
    Les régiments organiques (2) : les régiments de zouaves
    Introduction aux régiments de marche
    Les régiments de marche (1) : les régiments de marche de tirailleurs
    => Les régiments de marche (2) : les régiments de marche de zouaves
    Les régiments de marche (3) : les régiments mixtes de zouaves et tirailleurs

Tirailleurs marocains

Les grandes unités ayant comporté des tirailleurs et des zouaves :
    Introduction : la situation en 1914
    Les grandes unités constituées en Afrique du Nord
    Les grandes unités crées pendant la guerre
    Les autres grandes unités

Tableaux de synthèse et parcours de guerre :
    Tableaux de synthèse des régiments organiques
    Tableaux de synthèse des régiments de marche
    Tableaux de synthèse des grandes unités
    Parcours de guerre

Annexes et sources

  

Pour en savoir plus :

Le site incontournable sur le sujet : Le site d'Eric de Fleurian, http://www.les-tirailleurs.fr/

                                                   

1. Date de l’embarquement. Initialement, toute la 90e brigade était prévue pour aller à l’armée d’Orient et avait quitté la 45e DI le 12 octobre 1915. Mais, seul le 2e bis RMZ y ira finalement. La 90e brigade (1er RMT et 1er BILA) rejoint la 45e DI dans le Nord le 6 novembre 1915.
2. Cette brigade porte d’abord le numéro 89, puis le numéro 91 : voir remarque au § 45e DI dans le chapitre consacré aux « grandes unités ».
3. Le 1er octobre 1914, le régiment de marche de zouaves ne comporte plus officiellement que deux bataillons de zouaves (le 3/2, fusion des 3/2 et 1/1, et le 2/3, fusion des 2/3 et 4/3) et un bataillon de tirailleurs sénégalais. Le 4/3 est reconstitué le 1/11/1914 et le 1/1 l’est le 11/2/1915.


Publication de la page : 25 octobre 2012 - Dernière mise à jour : 20 janvier 2013.