LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

LES AUTRES GRANDES UNITES
Par Eric de Fleurian



La 152e Division d'Infanterie


Elle est constituée aux armées le 14 avril 1915. Elle comprend deux brigades :

¤ La 304e brigade d’infanterie avec les 268e et 290e RI, à 2 bataillons chacun ;

¤ La 4e brigade du Maroc avec le 1er régiment de marche d’infanterie coloniale - futur RICM (1) - et le 8e régiment de marche de tirailleurs - futur 4e RMZT - à 3 bataillons chacun.

Le 24 décembre 1915, la 4e brigade du Maroc, avec ses deux régiments, quitte la 152e DI pour rejoindre la 38e DI.


La 25e Division d'Infanterie


Elle reçoit, le 15 juin 1915, la 75e brigade (5e régiment de marche de tirailleurs, futur 8e RMT, et 9e RMT), en provenance de la 38e DI (2). L’autre brigade de la division est la 50e, composée des 16e et 98e RI.

Le 11 juillet 1915, le 5e régiment de marche de tirailleurs repart à la 38e DI et il est remplacé le 13 juillet par le 1er RMZ qui en vient.

Le 5 janvier 1917, la 75e brigade quitte la 25e DI pour rejoindre la 48e DI. À son départ, une infanterie divisionnaire est constituée au sein de la 25e DI avec les 16e, 98e et 105e RI.

Le 24 octobre 1918, le 9e RMT venant de la 48e DI rejoint l’infanterie divisionnaire de la 25e DI où il remplace le 98e RI qui passe à la 48e DI. Les deux autres régiments composant l’ID 25 sont toujours le 16e et le 105e RI.


La 52e Division d'Infanterie


La 52e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 320e, 328e et 348e RI, reçoit le 12 mai 1918 le 10e RMT qui remplace le 348e RI, dissous.


La 74e Division d'Infanterie


La 74e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 230e et 299e RI et du 16e groupe de bataillons de chasseurs (50e, 66e et 71e BCP), reçoit le 8 juin 1918 le 5e RMT qui remplace le 16e groupe de bataillons de chasseurs dissous.


La 58e Division d'Infanterie


La 58e division d’infanterie a son infanterie divisionnaire complètement reconstituée entre le 15 et le 18 juin 1918 avec les 6e et 11e RMT et le 412e RI. Le 6e RMT vient de la 45e DI, le 11e RMT vient de la 34e DI où il n’était que rattaché, le 412e RI vient de la 48e DI.


La 51e Division d'Infanterie


La 51e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 33e, 73e et 273e RI, reçoit le 6 août 1918 le 3e RMT, venant de la 37e DI, qui remplace le 273e RI dissous.


La 56e Division d'Infanterie


La 56e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 106e et 132e RI et du 10e groupe de bataillons de chasseurs (49e, 65e et 69e BCP), reçoit le 13 septembre 1918 le 8e RMT, venant de la 38e DI, qui remplace le 10e groupe de bataillons de chasseurs passé à la 38e DI.


La 72e Division d'Infanterie


La 72e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 164e, 365e et 418e RI, reçoit le 14 septembre 1918 le 1er RMZT, venant de la 153e DI, qui remplace le 418e RI passé à la 153e DI.


La 129e Division d'Infanterie


La 129e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 297e et 359e RI et du 12e groupe de bataillons de chasseurs (106e, 120e et 121e BCP), reçoit le 4 octobre 1918 le 14e RMT, de nouvelle formation, qui remplace le 359e RI dissous.


La 166e Division d'Infanterie


La 166e division d’infanterie, dont l’infanterie divisionnaire est composée des 171e et 294e RI et des 19e et 26e BCP, reçoit le 28 octobre 1918 le 17e RMT, de nouvelle formation, qui remplace le 294e RI dissous.



Télécharger le récapitulatif des engagements des grandes unités au format pdf



Si vous souhaitez contacter l'auteur,
n'hésitez pas à écrire à cette adresse.



Présentation

Tirailleurs algériens, tunisiens et les zouaves :
    Introduction aux régiments organiques
    Les régiments organiques (1) : les régiments de tirailleurs indigènes
    Les régiments organiques (2) : les régiments de zouaves
    Introduction aux régiments de marche
    Les régiments de marche (1) : les régiments de marche de tirailleurs
    Les régiments de marche (2) : les régiments de marche de zouaves
    Les régiments de marche (3) : les régiments mixtes de zouaves et tirailleurs

Tirailleurs marocains


Les grandes unités ayant comporté des tirailleurs et des zouaves :
    Introduction : la situation en 1914
    Les grandes unités constituées en Afrique du Nord
    Les grandes unités crées pendant la guerre
    => Les autres grandes unités

Tableaux de synthèse et parcours de guerre :
    Tableaux de synthèse des régiments organiques
    Tableaux de synthèse des régiments de marche
    Tableaux de synthèse des grandes unités
    Parcours de guerre

Annexes et sources

Pour en savoir plus :

Le site incontournable sur le sujet : Le site d'Eric de Fleurian, http://www.les-tirailleurs.fr/


1. Il prend officiellement l’appellation de régiment d’infanterie coloniale du Maroc le 8 juin 1915.
2. De fait, la 75e brigade avait quitté la 38e DI dès le 15 janvier 1915 pour se reconstituer. A ce moment là, elle regroupait les deux régiments de marche de tirailleurs. Elle était à disposition de la 26e DI depuis le 20 mars 1915.

Publication de la page : 6 janvier 2013 - Dernière mise à jour : 20 janvier 2013