LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

Retracer le parcours d'une recrue (11)
Régions militaires et subdivisions de régions


L'organisation spatiale du recrutement :

Recenser, réviser et incorporer entre 250 000 et 300 000 hommes par an n'est pas une mince affaire. En 1874, la République met en place une structure spatiale permettant ce tour de force annuel : les régions de corps d'armée.


Les régions militaires.

En 1874, 19 régions militaires sont établies. Il s'agit d'un découpage administratif du territoire. Chaque région militaire regroupe de 2 à 5 départements devant compter approximativement le même nombre de recrues. Paris et Lyon possèdent un statut particulier, ces deux villes sont partagées entre plusieurs régions militaires.
Attention : la région militaire est une structure administrative liée au recrutement. Il existe à l'intérieur de chaque région militaire un certain nombre d'unités d'infanterie, de cavalerie, d'artillerie, d'intendance... qui appartiennent à une structure différente : le corps d'armée. Le corps d'armée gère des troupes. Il porte le même numéro que la région militaire dans laquelle il se trouve. Certaines unités présentes dans la région militaire ne sont pas gérées par le corps d'armée, ce qui complique un peu plus les choses.


Les subdivisions et bureaux de recrutement :

Chaque région militaire est composée de 8 subdivisions en 1874. Ces subdivisions correspondent à des arrondissements ou des cantons en fonction du nombre d'habitants. Chaque subdivision dispose d'un bureau de recrutement qui gère administrativement les hommes de 20 ans qui y sont domiciliés, au moment du recensement. Ce sont ces bureaux de recrutement qui sont indiqués sur la fiche matricule.


L'évolution des régions miliaires :

Les évolutions de la population, du plan de l'État-major vont entraîner plusieurs modifications du tracé des limites des régions militaires. Un ouvrage détaille les considérations stratégiques : celui de Boulanger. Les 40 ans qui séparent la mise en place des « régions territoriales et les subdivisions de région » de 1874 de la mobilisation d'août 1914 furent ponctuées par sept étapes. Voici pour chaque étape un résumé des modifications apportées, une transcription du texte de loi et du tableau annexe et une carte. Le fond de carte provient du site http://www.cosmovisions.com/atlasVL076.htm qui a mis à disposition l'atlas de Vidal de la Blache de 1910. Un oubli a été corrigé et les tracés antérieurs et postérieurs ont été établis à l'aide d'une carte de 1875 (disponible sur Gallica) montrant les limites de cantons et des annexes des décrets et textes de lois :


  1. Décret du 6 août 1874, suivant la loi du 24 juillet 1873 et annulant le décret du 28 octobre 1873, découpe le territoire en 18 régions, chacune scindée en 8 subdivisions. Le décret du 10 août 1874 donne « le commandement territorial au commandant de corps d'armée dans la circonscription de sa région ».


Gros plan : le texte du décret du 6 août 1874 et ses annexes

Fond de carte avec indication des chefs-lieux

Fond de carte sans indication des chefs-lieux


  1. Décret du 29 janvier 1892 modifie les délimitations des 7e, 8e et 13e régions. Il faut voir là une conséquence de la loi du 21 juillet 1891 qui réorganise des régiments territoriaux d'infanterie.


Gros plan : le texte du décret du 29 janvier 1892 et ses annexes

Fond de carte avec indication des chefs-lieux

Fond de carte sans indication des chefs-lieux


  1. La loi du 5 décembre 1897 met en place la 19e région militaire en Algérie.


Gros plan : le texte de la loi du 5 décembre 1897


  1. La loi du 8 février 1898 crée une 20e région militaire dans l'Est, en scindant la 6e région militaire. Cela met fin à l'organisation stricte des régions militaires divisées en huit subdivisions. La 6e et la 20e n'en ont plus que quatre.


Gros plan : le texte de la loi du 8 février 1898 et ses annexes

Fond de carte avec indication des chefs-lieux

Fond de carte sans indication des chefs-lieux


  1. La loi du 6 septembre 1899 modifie les délimitations des 7e et 20e régions.


Gros plan : le texte de la loi du 6 septembre 1899 et ses annexes

Fond de carte avec indication des chefs-lieux

Fond de carte sans indication des chefs-lieux


  1. La loi du 22 septembre 1913 modifie les délimitations des 2e, 6e, 7e et 20e régions.


Gros plan : le texte de la loi du 22 septembre 1913 et ses annexes

Fond de carte avec indication des chefs-lieux

Fond de carte sans indication des chefs-lieux


  1. La loi du 31 décembre 1913 crée une 21e région militaire. Il s'agit de la toute dernière modification avant le déclenchement du conflit. Cette création est organisée en enlevant deux subdivisions à la 7e région qui n'en a plus que six.


Gros plan : le texte de la loi du 31 décembre 1913 et ses annexes

Fond de carte avec indication des chefs-lieux

Fond de carte sans indication des chefs-lieux


Pour compléter le sujet des régions militaires et leurs subdivisions :

   Gros plan : Retrouver la subdivision de recrutement d'un conscrit
   Gros plan : Localisation des unités de l'armée de terre entre 1887 et 1919



Si vous constatez des erreurs, des omissions, n'hésitez pas à me contacter.
 

Publication de la page : 10 décembre 2012