LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

Représenter et se représenter la
Première Guerre mondiale par l'écrit

Revenir à la page précédente
L'armée française à l'épreuve de la réalité de la guerre :
- Henri Ortholan, Jean-Pierre Verney, L'armée française de l'été 1914. Paris, Bernard Giovanangeli éditeur, Ministère de la défense, 2004.

Ce livre réussit à allier une iconographie en partie connue mais très bien utilisée et un texte riche et précis qui donne un aperçu complet de l'organisation, des tactiques et de la réalité des premiers combats de la guerre pour l'armée française.

Il commence par une présentation de la réorganisation de l'armée après 1871 puis l'évolution des obligations militaires des citoyens. Il donne une vision complète de la vie à la caserne (arrivée, construction, équipement, armement, structure des unités, armes et services). Il permet d'avoir une vision à deux échelles : une échelle globale, au niveau de l'armée en général mais aussi une vision plus individualisée à hauteur d'homme.

La place de l'armée dans la Nation est développée. Ensuite, les auteurs expliquent la doctrine de l'état-major de l'armée française : offensive, plan XVII. Cette phrase est évidemment loin de résumer le texte réalisé qui fait un point très complet sur la question.

L'entrée en guerre met en avant la couverture des frontières et la mobilisation. Des témoignages viennent compléter la présentation. L'arrivée des réservistes, des territoriaux, le départ des troupes sont évoqués avec une iconographie bien choisie.


Le livre devient alors une suite de l'étude des précédents chapitres confrontant cette organisation et sa doctrine à la réalité du feu, mais aussi une évocation des marches, de la concentration des troupes, de la structure de l'armée adverse et de celles des principaux alliés.


La bataille des frontières est une douloureuse confrontation avec la réalité pour l'armée française. Les opérations sont finement développées, de la prise de Mulhouse aux échecs fin août et à la retraite. Le livre offre une étude, certes classique, mais complète de la situation, sans perdre de vue le thème de l'armée d'août 1914.

L'ouvrage s'achève sur le retournement opéré à partir du 5 septembre, la bataille de la Marne. Il ne va pas au-delà et conclut sur les échecs respectifs, le coût humain et la stabilisation qui aboutit progressivement à la guerre de tranchées.


Un livre sur le début de la Première Guerre mondiale qui donne une vision très complète de cet aspect du conflit. La compréhension est renforcée par le choix de présenter l'armée d'avant-guerre. Ce livre s'intéressant à l'aspect militaire, il ne faut pas être surpris de l'absence du politique.


La lecture de ce livre, malgré ses dix ans, n'a pas perdu de sa pertinence. Il n'y a pas à s'y tromper, il est souvent cité dans les bibliographies et dans les discussions sur Internet (voire même pillé !). Sur le sujet, c'est bien un livre à lire.



Revenir à la page précédente

Publication de la page : 25 février 2014.