LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

Représenter et se représenter la
Première Guerre mondiale par l'écrit

Revenir à la page précédente
Le service militaire avant guerre :
- ROYNETTE Odile, "Bons pour le service", l'expérience de la caserne en France à la fin du XIXe siècle, Editions Belin, Paris, 2000.

Un livre existe sur le thème principal de ce site ?! C'est sous cet angle que j'ai souhaité présenter cet ouvrage incontournable sur cette question du parcours militaire des hommes avant 1914.

Ce site est factuel : il présente le parcours de manière la plus détaillée possible, tel qu'il était prévu par l'administration militaire, à l'aide des règlements, instructions, circulaires... Le livre d'Odile Roynette n'a pas le même objectif : le parcours du conscrit est vu au travers d'un questionnement différent. Il ne s'agit pas de retrouver toutes les étapes du parcours d'un homme mais d'abord de replacer le service militaire dans le contexte de sa mise en place après la défaite de 1870 et dans une logique plus longue. Ensuite, il s'agit d'étudier toutes les conséquences de la conscription : organisation des régions militaires, vie à la caserne, problèmes liés à cette vie à la caserne, les réussites et les échecs de cette nouvelle organisation, les durs débuts de la vie de conscrit, les maladies, les solidarités... Il s'agit donc d'une réflexion générale plus qu'une simple présentation. Pour présenter toutes les qualités de ce travail, voici un aperçu des principaux points étudiés par Odille Roynette.


Odile Roynette commence son étude, reprise de sa thèse, en abordant les mutations de l'armée au cours du XIXe siècle qui aboutit à la loi de 1874, et au travers de l'expérience vécue du conscrit jusqu'en 1905. De l'image désastreuse de la conscription (mortalité - plus de 10% dans la décennie 1860 - inégalités) à l'instauration de la loi de 1872 qui va vers plus d'égalité (en mettant fin au remplacement et créant un service auxiliaire) pour arriver à un vrai service universel en 1905.


Il ne faut toutefois pas limiter l'intérêt de cet ouvrage à la mise en évidence de l'évolution du service militaire au cours du XIXe siècle.  Il permet également de mieux comprendre les étapes du service militaire pour les conscrits et, ce qui est plus difficile à appréhender, l'impact de cette nouvelle vie, de l'entrainement sur les hommes (au niveau physique et psychologique). Le tout est aussi remis en perspective avec l'étude de certains aspects et leur évolution jusqu'au début du XXe siècle.


On comprend ainsi le rôle et l'impact de l'examen de santé et du test d'écriture à l'arrivée à la caserne, l'évolution de l'utilisation de la réforme, de la vaccination. Y est également mise en évidence la distinction faite entre les hommes de la 1ère portion (service long) et ceux de la 2e portion (service court) qui a des conséquences inattendues. Sont aussi montrées les stratégies pour éviter les effets du service militaire (engagement conditionnel d'un an par exemple), les postes recherchés car permettant d'échapper aux tracas de la vie quotidienne à la caserne.


L'auteur s'intéresse ensuite aux apprentissages, partant une fois encore du factuel pour mieux expliquer les enjeux, les évolutions. La soumission à la hiérarchie, symbolisée par les sanctions, les apprentissages (s'adresser à un supérieur, la chambrée...), l'importance du pécule, l'hygiène, le rôle des anciens sont autant de thèmes étudiés en détails et qui finissent pas apparaître clairement grâce à la qualité de l'étude menée. Ainsi, le rôle de l'argent, les pratiques violentes, parfois à caractère sexuel, sont étudiés et mis en évidence. Les 6 mois de "classe", le "dressage" sont étudiés aussi en détails, toujours pour montrer la logique et l'évolution : exercices, méthodes d'instruction, marches et toutes les difficultés qui vont avec pour les jeunes recrues, la fatigue musculaire et parfois cérébrale. Fatigues qui peuvent aboutir à des souffrances physiques (un corps peu habitué aux mouvements demandés se fatigue plus vite) et parfois psychiques.


La dernière partie de l'ouvrage développe la période du service militaire après les "classes", la spécialisation, le service de place, les manœuvres. L'étude de ces dernières montre à quel point les valeurs inculquées par l'armée étaient ensuite ancrées chez la majorité des conscrits, au moins pendant leur temps à la caserne : discipline, devoir, consentement à l'effort, mais un attachement relatif au corps.


Autre aspect étudié, après la partie sur l'éducation physique déjà évoquée, une partie sur l'éducation intellectuelle et morale. Allant, malgré les difficultés et les limites de cette éducation, de l'alphabétisation de certaines recrues à la création des salles d'honneur, en passant par les discours moraux des officiers reposant sur l'histoire du régiment.

Le consentement des conscrits est surtout obtenu par la discipline dont l'évolution, le raidissement, sont étudiés, tout comme les limites avec ces hommes qui refusent la soumission à l'autorité.


Finalement, le consentement à cette vie est aussi lié aux sociabilités, au groupe. Groupe qui se distingue par son langage, sa "coquetterie vestimentaire".

Alcool, tabac, chansons, prostitution sont d'autres thèmes abordés et finissent cette étude extrêmement précise, riche et facilement lisible (les témoignages utilisés participent à cette facilité de lecture). Un ouvrage vraiment incontournable pour comprendre le parcours des hommes avant 1905. Et qui donne des éléments de compréhension sur le fait que ces hommes soient partis et se soient ainsi sacrifiés en 1914.

L'une des grandes qualités de cet ouvrage est d'avoir mis en évidence des aspects peu étudiés ou peu présents dans les sources. Une lecture critique des rapports des généraux inspecteurs, une prise de distance toute aussi révélatrice avec les silences des sources a permis de mettre en lumière ces aspects qui font aussi toute la complexité de représentation de la vie des ces millions d'hommes qui sont passés par les casernes entre 1887 et 1919.

 

Table des matières :

1. Les représentations de la vie de caserne en 1872 : entre répulsion et salut

Chapitre 1 : Le rôle de la défaite militaire
Etat des lieux
La longue désaffection des Français à l'égard du service militaire

Chapitre 2 : Le service militaire, source de régénaration nationale
Les figures du redressement
Moraliser et discipliner

2. L'adaptation de l'armée au service militaire personnel et obligatoire

Chapitre 3 : Formes et modèles de la réorganisation militaire
La création des corps d'armée
Les modalités de la présence militaire
Les difficiles progrès du bien-être militaire

Chapitre 4 : Les conscrits
Conjurer le sort et exorciser la peur : l'épreuve du tirage
Le temps de la révision
"Bons pour le service"

3. L'expérience de la caserne

Chapitre 5 : La vulnérabilité des débuts
Premiers pas
Les apprentissages initiaux
La fragilité des jeunes soldats

Chapitre 6 : Profondeur et limites de l'acculturation
La progression de l'instruction
La discipline au quotidien
Sociabilité

Revenir à la page précédente

Dernière mise à jour : 11 mars 2011.