LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

Représenter et se représenter la
Première Guerre mondiale par l'écrit

Revenir à la page précédente
Reconnaître des uniformes de 1860 à 1918 :
- Eric Labayle, Reconnaître les uniformes (1) 1860-1914, Paris, Archives & Culture, 2013.
Eric Labayle, Reconnaître les uniformes (2) 1914-1918, Paris, Archives & Culture, 2013.


Chacun des trois ouvrages de cette série peut se lire seul, indépendamment des autres. Toutefois, l'intérêt est de disposer des trois afin de pouvoir utiliser cette série pour sa raison d'être : aider les généalogistes amateurs à déterminer la période et l'arme d'affectation de la personne dont ils ont la ou les photographies. Il est donc dommage que cet ensemble ait été scindé en trois volumes, dont le coût global est tout de même de 36 euros (12 euros par volume), au lieu d'un seul volume qui aurait probablement été d'un coût moins élevé. D'autant plus qu'il est précisé dans chaque volume que pour en savoir plus sur le support par exemple (élément très important en ce qui concerne la datation d'une photographie de soldat), il faut acheter un autre volume encore, dans la même collection. Je trouve le procédé critiquable : il y avait matière de faire un ouvrage référence sur le sujet, au lieu de cela, il faut jongler avec les volumes.

Chaque page illustre un type d'uniforme, pour une arme et une période. Les éléments caractéristiques sont pointés par des flèches, une synthèse clôt la présentation.


Les études de photographies réalisées sur ce site n'ont pas vocation première de permettre de donner une vision globale de tous les uniformes, de toutes les armes où pouvaient être affectés les hommes. Par contre, c'est celui de ces ouvrages et il y parvient de manière convaincante et très pédagogique. Même une personne novice sur le sujet pourra, après lecture, y retrouver un uniforme et quelques informations complémentaires. Les nombreux éléments de datation seront aussi d'une aide précieuse.

Un regret toutefois : le volume 1 se termine par un glossaire succinct et un tableau récapitulatif des grades. Il est dommage qu'une synthèse arme/grade/époque/page à consulter n'ait pas été réalisée, cela aurait vraiment été très utile pour faciliter un peu la recherche du lecteur, vu que c'est le but de la collection.


N'ayant pas trouvé le 3e tome, je n'émettrai évidemment aucun commentaire à son sujet.


Le Centenaire voit un très grand nombre d'ouvrages publiés. Il va sans dire que les années à venir ne verront pas de remise en cause de cette logique de publication. Il y a du bon, du moins bon, de l'agréable et intéressant, de l'utile. Certains ont plusieurs qualités : c'est le cas des deux premiers volumes d'Eric Labayle. De très belles photographies expliquées dans un objectif de présentation des uniformes et de leur évolution ; mission réussie. D'autant plus que l'auteur, dans sa volonté d'aider le lecteur, donne de nombreux éléments mais rappelle de manière opportune et pertinente, à de nombreuses reprises, qu'il convient de rester prudent dans ses identifications : un indice oublié, un détail mal interprété peuvent conduire à devoir réinterpréter sa première analyse au final erronée. Ce n'est pas moi qui vais le contredire !




Revenir à la page précédente

Dernière mise à jour : 21 avril 2013.