LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

Représenter et se représenter la
Première Guerre mondiale par l'écrit

Revenir à la page précédente
Un thème peu connu :

- Association Passé Simple, La colonie de Précigné, camp d'Internement pour "Indésirables" de 1914 à 1919, Saint-Jean des Mauvets, Editions du Petit Pavé, 2009.


Il est des sujets peu connus de la Grande Guerre, et celui-ci en fait partie sans l'ombre d'un doute. Les "colonies", aussi appelées officiellement "camps de concentration", furent ouvertes dans toute la France au début de la guerre afin d'isoler les étrangers des pays ennemis ou les étrangers dont on se méfiait.

L'association Passé Simple, association d'histoire locale, a réalisé un vrai travail d'Histoire, travaillant sur les sources disponibles, cherchant à illustrer de manière pertinente son sujet. L'ouvrage donne donc un aperçu global de ce qu'était un tel camp, mais aussi le détail de tous les aspects quotidiens, non sans s'intéresser à quelques personnes passées par Précigné qui ont laissé un témoignage, parmi les plus de 2000 qui y furent enfermés.

Le livre s'attache d'abord à expliquer le choix de ce lieu pourtant a priori inadapté après de longues années d'abandon, puis explique son organisation. Ensuite, ce sont les internés qui sont étudiés, allant du simple vacancier hongrois en France au moment du déclenchement de la guerre aux authentiques espions, en passant par des Alsaciens ou des Français réfugiés du Nord. Le quotidien est aussi évoqué : manger, fumer, la santé, le travail, les mœurs sont autant de thèmes abordés

qui montrent que la recherche essaie de faire le tour de la question. La loi du camp n'est pas ignorée, permettant d'aborder la garde, les incidents, les évasions, la corruption.


Le travail sur des sources finalement nombreuses (5,50 mètres linéaires rien que pour les Archives départementales de la Sarthe, sans compter les photographies de l'ECPAD et les témoignages) a permis de donner à ce petit ouvrage (de 170 pages tout de même), une portée qui dépasse largement la simple histoire locale. C'est une invitation à découvrir cet aspect du conflit. Les bibliographies, locale comme générale, permettent de se rendre compte que si peu traité soit-il, associé à cet ouvrage, ce n'est pas un thème « oublié » comme on le lit abusivement bien trop souvent à mon goût.


Revenir à la page précédente

Dernière mise à jour : 23 décembre 2014.