LE PARCOURS DU COMBATTANT

DE LA GUERRE 1914-1918

Représenter et se représenter la
Première Guerre mondiale par l'écrit

Revenir à la page précédente
Revue de presse du Centenaire (1) :

Comme le 50e, le 80e ou le 90e anniversaire de l'armistice, le centenaire de la Première Guerre mondiale est marqué par une explosion du nombre de publications et de revues ou hors séries. Cette page n'a pas la prétention d'en dresser un inventaire exhaustif, mais juste d'en présenter quelques-uns (aucun parti pris dans l'éventail proposé, j'ai toutefois passé mon chemin devant certaines publications clairement opportunistes). Il s'agit juste d'une brève analyse des revues achetées et lues afin d'en montrer les apports et les conseiller au public potentiellement intéressé. En effet, passionnés et grand public n'ont pas les mêmes attentes. Les passionnés, aux nombreuses lectures, auront du mal à se contenter d'images maintes fois vues, de textes simples voire simplistes. Le grand public s’accommode en général de visions plus généralistes.


  • Historia, hors-série n°7, 1914-1918, la Première Guerre mondiale, 1- 1914-1916, de la Marne à Verdun, 1967, 3 Fr.
  • Historia, hors-série n°8, 1914-1918, la Première Guerre mondiale, 1- 1916-1918, de l'abîme au triomphe, 1968, 3 Fr. 

Il n'y a pas d'erreur, je commence par un flashback sur des publications datant de presque cinquante ans. Elles montrent simplement le chemin parcouru au niveau historiographique en quelques décennies. Dans les années 1960, l' « histoire-bataille » et l'histoire politique dominent. Les images et les récits ne viennent le plus souvent qu'illustrer le propos. C'est aussi une histoire qui s'incarne dans des figures. Non celles des combattants, mais celle des grands chefs militaires ou politiques. Les couvertures sont très parlantes à ce niveau : Joffre, Clémenceau, Foch, Pétain. De grandes signatures, souvent issues du monde combattant, y évoquent une histoire chronologique, développant des points aujourd'hui absents : les taxis de la Marne, Dixmude, la première victoire aérienne, les Eparges, le Bois le Prêtre, l'espionnage, la grosse Bertha, mais aussi déjà les mutineries. Une histoire franco-française puisque seules quelques pages sont consacrées à Salonique.


En lisant les revues actuelles, on perçoit donc toute l'évolution de la manière de raconter la guerre, d'en parler. Quant aux illustrations, on constate qu'à part la qualité, ce sont souvent les mêmes fonds qui restent utilisés aujourd’hui, en témoigne la première image de la couverture du numéro 7 !


  • GéoHistoire n°12, La Première Guerre mondiale, 1ère partie, 1870-août 1914, la marche vers l'apocalypse. Novembre 2013, 6,90 €.
  • GéoHistoire n°13, La Première Guerre mondiale, 2ème partie, 1914-1918, au cœur des batailles. Janvier 2014, 6,90 €.

Il ne s'agit pas de hors séries mais de revues dont l'essentiel du numéro porte sur les thématiques indiquées sur la couverture. On est dans une histoire chronologique dans sa structure avec un gros morceau consacré à l'avant 1914. Les crises d'avant-guerre, la politique allemande, la situation de l'Autriche-Hongrie sont développés, mais étonnamment, aucune présentation sur les autres nations. On passe directement au 28 juin 1914, puis à l'engrenage qui conduit à la mobilisation. Le numéro 12 s'achève sur la mobilisation en France, qui défait « la légende » de la mobilisation accueillie avec enthousiasme et les « cas de désertions très rares » (on parle d'insoumission). C'est déjà ce qu'on pouvait lire en 1967 dans l'Historia hors-série n°7. Les mythes ont la vie dure... La fin est consacrée à quelques biographies et infographies.

Le second volume s'ouvre, comme le premier, sur neuf photographies en double-page, puis par l'interview d'un historien, Gerd Krumeich après Jean-Yves Le Naour dans le numéro 12.

Ensuite, c'est un récit plutôt chronologique mêlé de thématiques (vie dans les tranchées, l'art et la guerre – avec des œuvres souvent absentes des autres revues – la force noire, les mutineries, Verdun, l'arrière, le rôle des femmes).

La fin est plus surprenante : on passe des offensives allemandes de 1918 au choix du soldat inconnu. Pas un mot sur l'armistice ou les traités. Pour un troisième numéro ?

Au final une présentation qui n'est pas si chronologique, qui est thématique donc très incomplète et essentiellement orientée sur le front français. Point de grandes batailles (à l'exception de l'évocation de Verdun) ni de mise en évidence de l'apocalypse annoncée sur les couvertures.


Conseillé : plutôt pour le grand public.


  • Télérama hors-série, « L'onde de choc dans la culture française ». Janvier 2014, 8,50 €.


C'est probablement celui que j'inviterai le plus à lire si on me demandait vers lequel se pencher. D'un grand format, sur papier épais non glacé, à la présentation soignée et particulièrement réussie et originale, ce hors-série pourrait être un livre ! Il aborde la guerre en trois grandes thématiques : « pertes et fracas », sur les effets de la guerre sur les hommes et les civils, « Ecrits de rage » sur les récits des écrivains, la vision de Jean-Norton Cru, sur ceux qui refusaient la guerre par leurs écrits, et un article sur Bécassine et les Pieds Nickelés. La dernière partie, « Aux arts citoyens », aborde le travail de représentation de la guerre par les peintres (tout en sortant des artistes les plus connus), les affiches, le cinéma, la musique. Une vision très culturelle de la guerre de grande qualité avec des textes riches et très lisibles. Un bel exemple de ce que peut apporter une telle publication grâce à une thématique précise, sans vendre une vision globale qu'elle ne donne pas.

Conseillé pour : le grand public et les passionnés.


  • Hors série Le Monde : « 14-18, les leçons d'une guerre, les enjeux du centenaire ». Mars 2014, 7,50 €.

Encore une revue que je n'hésite pas à conseiller. Pas de vision chronologique non plus ici, mais une problématique fort bien présentée dans l'avant-propos. Trois grands thèmes composent cette publication : « les leçons d'une guerre » mêlant entretiens (dont un de Stéphane Audouin-Rouzeau sur l'évolution historiographique et la place désormais dédiée aux combattants), biographies, zooms... et éléments thématiques plus classiques (les animaux, dont la fameuse histoire de Rintintin, le Lusitania, l'escadrille La Fayette...) forment 50 % de la revue. « Le trait et la plume », en une douzaine de pages, dresse le portrait de quelques dessinateurs (dont Gus Bofa) et écrivains (dont Paul Lintier et Céline). « Les enjeux du centenaire » clôt le hors série en abordant des thématiques originales (la Turquie, la Pologne, les passeurs de mémoire et les gardiens du front dont les portraits sont vraiment réussis...).

Si la deuxième partie et certains éléments de la première semblent peu à leur place par rapport à la thématique d'ensemble, c'est une revue qui aborde des points peu traités par les autres et qui mérite donc une lecture.


Conseillé pour le grand public et les passionnés.


  • Le Nouvel Observateur, n° 2563, numéro double 19/12/2013-01/01/2014, spécial 52 pages : 1914. 4,50 €.


Ce cahier spécial à l'intérieur de ce magazine n'est pas le hors série publié par le même titre en novembre 2013. Il porte essentiellement sur l'avant-guerre en France, en Allemagne, en Russie, au Royaume-Uni et dans les Balkans. Le tout est plutôt classique. La seconde partie sur « l'été fatal » est nettement plus courte (12 pages contre 38 pour la première) et cherche à montrer l'enchaînement des faits qui conduisent à la guerre. C'est un travail de journaliste, très factuel, enrichi par trois interviews (Michel Winock, Ken Follet et Stéphane Audouin-Rouzeau dont la synthèse du conflit est une fois encore très claire). Le numéro porte donc plus sur l'avant 3 août 1914, à l'exception de l'interview de Stéphane Audouin-Rouzeau et de la biographie qui, étonnamment, ne porte que sur le conflit et dans lequel on retrouve les références des ouvrages récents (dont ceux des interviewés) et de ceux d'où proviennent les illustrations.


Conseillé pour le grand public.



Revenir à la page précédente

Publication de la page : 27 mars 2014 - dernière mise à jour : 28 juin 2014.